Le chœur mixte MáTa

Le chœur mixte, MáTa, voit le jour en 1992, répondant au désir d’une partie des parents des enfants qui fréquentent l’Ecole artistique élémentaire (ZUS) du quartier de Kobylisy dans le VIIIe arrondissement de Prague. C’est Zora Krásná qui donne le coup d’envoi à cette initiative. Jusqu’en 2001, elle dirige le chœur avec son mari Zdeněk Krásný. A l’époque, celui-ci collabore notamment avec l’orchestre symphonique de la ZUS qui est également dirigé par la très énergique Mme Krásná. L’interprétation de l’œuvre Carmina Burana de C. Orff avec orchestre dans la salle Espagnole du Château de Prague et dans la salle Dvořák au Rudolfinum de Prague représente sa plus importante création de l’époque. Le chœur se rend en outre à Bad Oldesloe, en Allemagne, et à Budapest, en Hongrie. En Allemagne, il collabore avec la chorale Buxtehude avec laquelle il donnera, aussi, un concert commun dans la salle du Jeu de paume au Château de Prague, tandis qu’en Hongrie il collabore avec l’ensemble Ferencz Liszt.
Pavel Bělík, Jan Svejkovský et Zuzana Krušinová dirigent le chœur de l’automne 2001 au printemps 2003. Sous la direction de J. Svejkovský, le chœur donne un concert au Rudolfinum, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’école et enregistre un CD. Zuzana Krušinová dirige le chœur depuis l’automne 2003, préparant avec lui le répertoire pour une tournée au printemps 2006 dans la région tchécophone du Banat, en Roumanie, où le chœur MáTa se produit dans plusieurs villages tchèques. Helena Velická dirige le chœur depuis l’automne 2006. Sous sa direction, le chœur donne des concerts, seul, ou avec d’autres chœurs du pays et des ensembles étrangers. En ce qui concerne les productions individuelles du chœur MáTa, on ne citera que l’exécution de la Messe en ré majeur, « Lužanská », à Lužany (lieu de la première exécution de l’œuvre), pour l’Association A. Dvořák et une présentation lors du concert donné en rappel du 135ème anniversaire des noces d’A. Dvořák à l’église Saint-Pierre-na-Poříčí à Prague. En 2011, le chœur a interprété le Requiem de Mozart.
Le chœur MáTa a collaboré avec d’autres chœurs étrangers, dont la chorale de l’Eglise de Sara (Suède), la chorale des îles Féroé et les chorales Buxtehude et F. Liszt, déjà citées. Suite à l‘invitation de plusieurs chœurs et chorales de Pau en France en juillet 2010, le chœur a effectué une tournée dans cette région au pied des Pyrenées.
A l’heure actuelle, œuvres sacrées et profanes constituent le répertoire du chœur. Le chœur compte une trentaine de membres.